L’Art de la Visite

Depuis “La Contre Visite Guidée” (1997), Fabrice Guérin explore, dans l’écriture et l’interprétation, l’univers de la visite guidée. Relancé avec les “Curieuses Visites Curieuses” (depuis 2014), vous trouverez dans la barre de menu de cette page des renvois vers ces deux projets.

Plus récemment, la question s’est posée : comment renouveler le principe de ces visites guidées décalées.
Et si on mêlait le vrai et le faux ?

Mais alors, comment faire pour alterner, en solo, dans une forme cohérente, vérité et imaginaire ?

Réponse (provisoire) : Jean-Paul. Adepte des préceptes de Charles Xavier Lacourterie réunis dans l’ouvrage « L’Art de la Visite », Jean-Paul fait de son mieux, et même au delà, pour nous présenter une visite sérieuse, de qualité.

Mais il est traversé par un autre lui-même (Jean-Paul 2 ?), dont la sensibilité est toute autre : délirant, imaginatif, imperméable au sérieux qu’imposerait la Réalité, ce double ré-invente ce qui nous entoure à coups de ruisseaux qui parlent, de statues qui s’émeuvent et de cochons qui font du ski.

Ainsi, avec cette visite nous avançons dans deux dimensions : l’espace des rues que nous traversons et leurs lectures respectives par Jean-Paul et son double.

Mais aussi l’espace « Jean-Paul », schizophrène de théâtre, et des relations qui s’installent entre lui… et lui.